À quel type d’hébergement s’attendre lors d’un séjour en Birmanie ?

La Birmanie possède une culture éloignée de celle dont les voyageurs ont l’habitude. Les tabous et les règles sociales ne sont pas forcément les mêmes qu’ailleurs. Mais le développement du tourisme a permis d’ouvrir le pays à d’autres perspectives. Dans cette optique, les options d’hébergement se sont grandement diversifiées et améliorées.

Astuces pour ne pas se laisser avoir dans les hôtels birmans

La plupart des voyageurs préviennent qu’en Birmanie, il est préférable de réserver son hébergement en avance. Ce conseil vaut surtout pendant la haute saison touristique. En dehors de cette période, le fait de réserver à l’avance représente un surcoût. Les chambres des hôtels reviennent moins chères si les clients les paient directement sur place. En plus, il peut être possible de négocier le prix affiché. Toutefois, avant de se décider, il faut demander à voir les chambres ou, à défaut, à avoir un descriptif. Les différences de tarifs ne se justifient pas toujours. La taille des chambres ou le nombre de services disponibles ne changent pas de manière impressionnante alors que le prix varie. Parfois, donc, la chambre simple et moins chère ressemble à quelques détails près à celle moins économique. À savoir : 2 personnes pour une chambre triple paient moins que 3 clients pour la même pièce.

À propos du sujet délicat de séjourner chez l’habitant birman

Pendant longtemps, les Birmans n’avaient pas le droit d’héberger un étranger chez eux. Cette interdiction entrait en totale contradiction avec leur nature. Il n’est pas dans leur habitude de laisser des personnes dans la détresse. C’est sûrement une des raisons pour lesquelles les Birmans ont maintenant le droit de recevoir des étrangers chez eux. Pour abriter les touristes pendant leur voyage en birmanie de quelques jours, les habitants leur réservent un étage. Pour ne pas avoir de problèmes, ils disposent d’une licence. S’ils ne l’ont pas, ils n’ont pas le droit de recevoir. Il en va de même pour les hôtels. Ils dispensent le matelas et beaucoup de couvertures. Encore une fois, les Birmans ont un grand sens de l’hospitalité. Toutefois, il faudra vivre selon leurs standards de confort. Ainsi, les douches et les toilettes seront souvent vétustes.

Des solutions d’hébergement pour les courageux et les débrouillards en Birmanie

D’autres options existent, mais il faudrait voyager seul ou en couple pour en profiter. Ces alternatives ne sont guère faites pour les familles avec enfant ou avec personne âgée. En cas de réelle imprévue, les monastères ouvrent leur porte aux étrangers égarés. Mais il faudra vivre à leur rythme. Les moines vivent souvent sans la moindre opulence. Ils dorment sur une paillasse à même le sol, et le dîner n’a rien de gastronomique. Cependant, il s’agit d’une solution très économique et très secourable. Si les voyageurs en prennent le temps, ils pourraient profiter de ces instants pour se régénérer l’âme. Une solution peu coûteuse pour se loger lors de son voyage en Birmanie est de dormir dans les transports publics. Beaucoup de bus parcourent de longues distances. En plus, ils sont nombreux et il y en a pour tous les budgets.